Tout professionnel acteur dans le domaine de l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments a avantage à être détenteur du label de qualité RGE s’il réalise des travaux dans un des domaines suivants :

  • matériaux d’isolation thermique des parois vitrées, de volets isolants et de portes d’entrée donnant sur l’extérieur,
  • matériaux d’isolation thermique des parois opaques
    (murs en façade ou en pignon, planchers bas, toitures-terrasses, combles perdus ou rampants de toiture)
  • chaudières à condensation ou à micro-cogénération gaz,
  • équipements de chauffage et/ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire,
  • équipements de chauffage et/ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses,
  • pompes à chaleur,
  • échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques

Pour être éligibles aux aides, les travaux (détaillés dans la facture) doivent concerner la fourniture et l’installation d’équipements, matériaux et appareils d’isolation respectant des niveaux de performance correspondant à un standard élevé de performance énergétique.
Les travaux réalisés par un professionnel établi dans un pays de
l’Espace Économique Européen (EEE) peuvent être éligibles
aux aides,
à condition que le professionnel respecte les critères de qualification requis pour le label RGE.
Pour être recevables, les devis et factures
doivent être rédigés en français.